Me voici, avec ma casserole et ma cuillère…

J’écris mon blogue en anglais, afin de permettre à mes collègues, amis et parents anglophones de suivre mes allés et venus, et mes réflexions lors de notre beau voyage. Cependant, je vous confie qu’à chaque fois que je l’écris dans la langue de Shakespeare, je suis hantée par les fantôme de mes ancêtres, canadiens français et c’est comme si je les entends dire à l’autre “qu’est-ce qu’a dit? – ‘a dit que c’est beau en Italie! Ahh- ‘ ben pourquoi le dire en anglais???”

Et puis, un jour “la Bombardier” fait une bévue à Tous le monde en parle et depuis, on en parle … en dehors du Quebec du moins, (et peut-être au Quebec), Pour ceux qui n’ont pas suivi l’actualité au cours des dernières semaines, Madame Bombardier, célèbre journaliste québécoise a affirmé sur les ondes de Radio-Canada, d’avoir visité le reste du Canada et de conclure que la communauté francophone en dehors du Quebec s’éteignait, car elle n’avait pas vu de signes de vie…

C’est que Madame Bombardier vient d’un Canada ou les francophones sont en milieu majoritaire. On ne peut pas la blâmer qu’elle n’a pas su interpreter la vivacité d’une communauté francophone qui lutte depuis des décennies dans l’océan d’une majorité anglophone. Mais, c’est pas parce qu’on a pas l”affichage, qu’on n’est pas là, à faire valoir nos droits, à notre manière. La preuve, c’est qu’on a des conseils scolaires francophones, des collèges et des universités bilingues, des hôpitaux francophone, des services gouvernementaux en français, pleins d’institutions bilingues, et des manifestations culturelles importantes, animées par un talent francophone.

Depuis, les députés de milieux francophones hors Quebec, les associations franco-manitobaines, franco-ontariennes, et les acadiens du Nouveau Brunswick et de la Nouvelle Ecosse et tous les professeurs, étudiants, fonctionnaires, commerçants etc qui parlent français couramment au Canada ont commencé à cogner sur les casseroles – surtout parmi les médias sociaux – pour montrer qu’on est là – en camouflage peut-être dans le décor, mais “toujours vivants” comme le dirait Gerry.

Et moi – j’écris un blogue….en anglais…

J”ai étudié toute ma vie en français, j’ai travailler dans les deux langues officielles, j’ai élever ma fille en français et les rencontres de familles et d’amis se font en français. Je consomme moins de télé et musique française ces derniers temps, mais c’est pas complètement délaissé. D’ailleurs, mes derniers achats de musique/lecture sont le dernier album de Ginette Reno, une biographie de celle ci, et un album des meilleurs succès de Gilbert Bécaud.

Et j’écris un blogue en anglais.

Je suis en voyage, à bord un beau bateau qui fait une traversée trans-Altantique de Barcelone à Miami. Je raconte comment la vie est belle, le temps est beau et chaud, on mange bien, on fait de la lecture, on se la coule douce. On rencontre des gens fantastique – des allemands, des britanniques, des américains (beaucoup)…et quelques canadiens, dont deux personnes absolument sympathiques, charmantes et très interessantes, Ils sont francophones, du Quebec, et semblent en savoir plus long sur les francophones hors Quebec que madame Bombardier.

La rencontre de Carole et Normand m’a beaucoup fait réfléchir à mon blogue. Je suis là sur Facebook à dénoncer l’attitude de Denise Bombardier, et j’applaudis les franco-ontariens qui témoignent de leur vivacité ….. et j’écris un blogue en anglais.

Je me suis dit que je pourrais au moins faire une chronique en français. Et voilà – c’est le thème de mes pensées cette semaine. Est-ce que ça va faire autant bruit que cogner sur une casserole? J’en doute, mais c’est une autre voix qui s’ajoute aux 1,074,099 autres voix francophones qui vivent au Canada, ailleurs qu’au Quebec.

Question Quizz

Selon le recensement de 2016, il y a 568,340 francophones en Ontario et 238,865 au Nouveau-Brunswick. Quelle est la 3ème province qui compte le plus de francophone – outre le Quebec?

Réponse: L’Alberta, avec 86,705. Êtes vous surpris?

https://www.cliquezjustice.ca/information-juridique/francophones-du-canada

3 thoughts on “Me voici, avec ma casserole et ma cuillère…

Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: